La magie de la vie

14873883-Fleurs-des-champs-papillon-et-le-ciel-bleu-Banque-d'images - CopieON PARLE SOUVENT DE LA MAGIE DE LA VIE. On la perçoit volontiers comme une sorte d’éclair venant illuminer le ciel de notre vie, au moment où l’on en a besoin. Particulièrement dans ces moments de grande lassitude ou de morosité. Mais le plus souvent, nous nous retrouvons dans l’attente d’une magie qui ne vient pas. Attente qui va parfois jusqu’à l’obsession. Et alors c’est le doute qui s’installe. Existe-t-elle vraiment? Appartient-elle aux seuls fortunés de la vie ou est-elle à la portée de tous? Parfois, notre doute se met à dériver vers des plages moins rationnelles: faut-il connaître quelque formule initiatique pour la faire apparaître?

D’entrée de jeu, précisons que la magie de la vie ne relève pas de l’ésotérisme. Elle n’a rien à voir avec le fait de prédire l’avenir, de faire bouger des objets, de transformer les choses et les événements en un coup de baguette. Elle relève bien davantage de notre pouvoir personnel. Et ici je m’arrêterai sur une dimension oubliée, mais qui peut transformer toute l’existence : la poétique de la vie.


Précisons tout de suite qu’il n’est nullement nécessaire d’écrire des poèmes pour créer cette vision poétique. Là-dessus, j’aime bien le point de vue d’Edgar Morin quand il dit que « le véritable but de l’existence est la poésie de la vie, de vivre dans l’exaltation de soi, dans l’exaltation de l’amitié, de la fête, de la communauté ». À cette fin, il a élaboré ce qu’il appelle la philosophie de « la voie », qui consiste à se donner les moyens de réaliser la poésie de sa propre vie et, chemin faisant, de ressusciter l’espérance pour générer non pas le meilleur des mondes, mais un monde meilleur.

La «voie» évoquée par Edgar Morin passe par la découverte de la beauté du monde qui nous séduit, nous appelle, nous avive. La rencontre avec le beau nous donne le moyen de dépasser la banalité de l’existence, d’enjoliver l’ordinaire de la vie. Dans les moments difficiles ou inquiétants, aux heures les plus sombres, dans les épreuves, la beauté a cette capacité de soutenir le cœur humain et de donner la conviction que le meilleur de la vie peut être atteint. C’est ainsi que la poésie peut représenter une approche originale et exceptionnelle pour résoudre les problèmes de la vie. Elle peut intervenir dans le sentiment du vide, dans la dépression vague, dans la morosité, dans le désenchantement conjugal, familial et relationnel. Tous ces sentiments négatifs de l’existence ont quelque chose à voir avec l’absence du sens poétique de la vie.


Le rôle essentiel de la poésie est ainsi d’ouvrir à la « la joie pure d’exister». Avez-vous déjà pris conscience du don de l’être et de la vie? Dans tout ce qui a été créé, rien de surpasse la vie. La vie est le chef-d’œuvre de la Création. Il va de soi que célébrer cette vie en reconnaissant qu’elle est un don du Créateur constitue l’une des façons les plus sûres d’engendrer le bonheur. Se croire heureux d’être en vie et savourer en même temps les multiples propositions de bonheur que nous offrent nos journées. Entretenir la vision d’une vie belle, n’est-ce pas la façon la plus réaliste et la plus sûre de faire naître et d’entretenir la magie de la vie? Dans mon prochain article, je développerai un autre aspect fort intéressant de la magie de la vie (à suivre…).

 Jean-Paul Simard

 

http://jeanpaulsimard.com/index.php/sante/

Laisser un commentaire