Le sens spirituel de la vie

    cette force site«Quand nous avons donné à un autre homme l’accès du monde spirituel, nous lui avons tout donné. Nous ne pouvons plus rien pour lui.»  (Louis Lavelle)

 


La nouvelle quête spirituelle exprime le besoin d’un retour à l’essentiel.

Une femme dans la quarantaine me faisait un jour cette confidence : «J’ai ce que je veux dans la vie, je me sens aimée pour ce que je suis, j’ai un bon mari, j’ai un travail que j’aime, j’ai des enfants que j’adore et pourtant je suis continuellement insatisfaite. Actuellement, ce malaise prend tellement de place que je n’arrive plus à dormir la nuit. Pourtant je ne me sens pas malade et mon médecin me le confirme. Qu’est-ce qu’il me manque pour être heureuse?»

Contrairement à ce que l’on croit, les idéologies matérialistes ne donnent pas le bonheur. On sent le besoin de revenir à l’essentiel. De revenir aux «vraies valeurs». De ne pas se perdre dans le superflu. C’est ce que dit finement, à sa manière, Arnaud Desjardins: «Trouver quelqu’un qui vous donne envie de ce qu’il est et non de ce qu’il a, c’est cela qui me motive.» C’est toute la différence entre être et avoir. Voilà pourquoi on conseille d’«Avoir l’être» plutôt qu’«Être l’avoir».

La nouvelle quête spirituelle se confond souvent avec la recherche du mieux-être

La nouvelle approche du spirituel comprend des questions comme : «Comment mieux vivre?» «Comment mieux vivre avec soi, avec les autres, avec le monde?» «Comment établir une relation plus riche, plus forte, plus profonde?» «Qu’est-ce qu’une vie accomplie?» «Quelle est la finalité de l’existence?» Ainsi, le bonheur se caractériserait par une sensation de bien-être général. Dans ces conditions, peut-être vaudrait-il mieux parler de «bien-être intégral» (radical welbeing).

La nouvelle quête spirituelle répond aux grandes questions existentielles :

  • La vie a-t-elle un sens?

  • Que faire devant la souffrance?

  • La mort ?

  • l’au-delà ?

  • Comment intégrer la dimension spirituelle à sa vie ?

La valeur thérapeutique du spirituel

Il y a des valeurs qui permettent de se maintenir dans l’existence quand tout s’effondre autour de soi… (cliquez sur le lien ci-contre).

Les valeurs spirituelles témoignent :

  • que la vie est possible,

  • qu’elle vaut la peine d’être vécue,

  • que le suicide n’est pas une solution,

  • qu’on peut sortir de sa dépression,

  • qu’on peut sortir d’une peine d’amour,

  • qu’on peut assumer pleinement son cancer…

BREF, qu’on peut renaître des pertes de la vie(cliquez sur le lien)

 

Voici quelques thématiques abordées dans dans mes ouvrages :

  •  L’agapèthérapie

  • La guérison intérieure

  • Le « mal de l’âme »

  • La foi qui guérit

  • La prière qui guérit

  • L’amour qui guérit

  • Renaître des pertes de la vie


Pour en savoir plus :

http://jeanphttp://jeanpaulsimard.com/index.php/sample-page/cette-force-qui-souleve-la-vie/

 


Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à mon BLOGUE… et partagez…
(Abonnez-vous au bas de la page en laissant votre adresse courriel qui demeura strictement CONFIDENTIELLE)

 

colombe