La «recette du bonheur» selon le pape François

                                           pape-francois-boulogne-sur-mer« Jamais un homme n’a parlé comme cet homme (Jean 7,46)

 Le pape François est un grand théologien. Mais quand il parle au monde, il ne fait ni dans le dogme ni dans la morale rigoureuse. Il préfère s’attarder au «bien-être» des gens, comme en témoigne ses «dix conseils sur le bonheur», dont voici un résumé.

  1. «Vivre et laisser vivre» : le premier pas vers la paix et le bonheur.

  2. Se donner aux autres : une personne isolée devient rapidement égoïste.

  3. «Se mouvoir avec lenteur et générosité : le pape donne ici l’exemple des personnes âgées.

  4. Jouer avec les enfants : les enfants sont la clé d’une culture saine.

  5. Passer ses dimanches en famille : on ne travaille pas le dimanche, le dimanche, c’est pour la famille.

  6. Aider les jeunes à trouver un emploi : à défaut, les jeunes peuvent tomber dans la drogue et même le suicide.

  7. «Prendre soin de la création» : éviter l’utilisation inconsidérée et tyrannique de la nature.

  8. «Oublier rapidement le négatif» : le besoin de dire du mal de l’autre révèle une faible estime de soi.

  9. Respecter ceux qui pensent différemment : la pire chose est le prosélytisme religieux qui paralyse.

  10. Rechercher activement la paix : à notre époque, la paix doit être criée.

Voilà, c’était la «recette du bonheur» du papa Francisco publiée par la revue argentine Viva. Très belles paroles sans doute, mais pour en témoigner, rien ne vaut encore sa belle figure toujours sereine et joyeuse.

 Jean-Paul Simard

 

L'eucharistie 940x788

Laisser un commentaire